J'ai décidé de parler de l'invisible où je passe plus de temps que dans le visible sur cette terre. Le fait d'avoir consacré tant de temps à l'immatérialisme m'a amené à déconstruire les limites que le mental dresse facilement devant nous pour nous empêcher de ressentir la profonde continuité qui nous unit à toutes choses. J'ai réussi à retrouver le temps absolu de l'enfance où les jours n'avaient pas de fin et où demain semblait une abstraction incompréhensible. Demain n'existe plus pour moi. De même que l'absolu est immanent au relatif, l'éternité que j'éprouve et constitue est immanente à ce temps sans fin que j'associe au parcours immobile de l'existence. Cette compréhension explicite infinie imprègne mes rapports à mon corps, aux autres, à la vie, aux choses de l'esprit. Si je mets l'accent sur mon corps, je sens sa chaleur, je vois sa beauté. Si je déplace le foyer de mon attention sur l'éther qui enveloppe les choses qui ne périssent pas, je sens l'infini. Mon être est des deux côtés.

ISBN : 978-2-923541-41-9

CHRONIQUES DE L'ÉTERNITÉ

25,00C$Prix

    André Moreau

    AUTEUR / PHILOSOPHE / CONFÉRENCIER

    © 2020 André Moreau. Tous droits réservés