TRAITÉ DE GLOBALINDIVIDUATION
De l’universel à l’absolu


J’aimerais, au début de ce livre, préciser en quel sens j’oriente ma conduite dans ma vie. Ce n’est pas que je nie les surprises que nous ménagent les circonstances et les rencontres, mais je préfère partir du point de vue qu’il n’y a rien, que je ne suis rien, et que je dois tout me donner : mon identité divine, mon envergure, mon bonheur, ma santé, l’amour. C’est donc dire que je reprends le raisonnement où Sartre, Camus et Cioran l’ont laissé. Ces professeurs de désespérance m’ont ouvert la voie toute grande : ce que nous rencontrons de meilleur dans la vie est le produit de notre pensée. S’avantager soi-même est donc essentiel. Or, celui qui réfléchit à ces choses s’aperçoit vite que s’il veut être heureux et donner un sens à sa vie, il va falloir qu’il s’articule autour de son propre vide et qu’il construise son être en s’élevant à travers soi-même jusqu’à son propre faîte. Ceci, évidemment, nécessite beaucoup d’imagination, une soif d’absolu, une certitude en ses moyens. Ayant beaucoup vécu et sur plusieurs niveaux, j’en suis arrivé à la conclusion que le premier pas que doit faire celui qui veut s’éveiller, c’est de s’arracher à sa propre individualité empirique pour s’universaliser. Cela ne veut pas dire de renoncer à son individualité, mais plutôt de la gonfler de cette tonalité universelle qui va lui permettre de s’élever en soi-même tout en s’infinitisant. C’est ce que j’appelle la globalindividuation.

Format 6X9 / 642 pages
ISBN : 978-2-923541-49-5

TRAITÉ DE GLOBALINDIVIDUATION

50,00C$Prix

    André Moreau

    AUTEUR / PHILOSOPHE / CONFÉRENCIER

    © 2020 André Moreau. Tous droits réservés